182888962095981

Comment combler sainement une petite faim ?

Mise à jour le 17/01/2022 | Côté Santé

AccueilBlogCôté SantéComment combler sainement une petite faim ?

Nous savons très bien que l'abus de sucreries industrielles est préjudiciable à notre santé, et nous nous sommes (presque) habitués à fermer les yeux devant la machine à bonbons. Pourtant, notre faim de 10 heures ou de 17 heures n'a pas soudainement disparu. Alors que faire lorsque l'estomac gronde et qu'il n'est pas encore l'heure de se mettre à table ?

Si certaines personnes sont satisfaites avec trois repas par jour, d'autres ont besoin de faire le plein d'énergie en milieu de matinée et/ou dans l'après-midi. Nous avons tous des besoins différents, poursuit notre expert.

Si vous vous réveillez à 5 heures du matin ou si vous avez peu d'appétit au petit-déjeuner, vous aurez probablement faim à 10 heures. D'autant que notre corps est programmé pour avoir faim toutes les quatre à cinq heures. Mettons les choses au clair : grignoter n'est pas manger. Contrairement aux compulsions alimentaires, le grignotage doit être motivé par une véritable faim et suivre les règles d'une alimentation équilibrée. En d'autres termes, il ne s'agit pas de se gaver de quelque chose, que ce soit en qualité ou en quantité.

Contrairement au grignotage, le snacking n'est pas un apport énergétique complémentaire, mais un apport énergétique différé. Si nous avons tendance à avoir faim vers 16 heures, nous gardons le yaourt et les fruits du déjeuner pour refaire le plein d'énergie.

Pour ceux qui ne savent pas quoi manger lorsqu'ils ont une petite faim entre les repas, et pour mieux apprendre à satisfaire les fringales, voici quelques exemples d'aliments, dont la liste est loin d'être exhaustive.

Une fringale est une sensation de faim si forte qu'elle est presque incontrôlable. Dans ce cas, il est préférable d'avoir quelque chose de prêt pour assouvir rapidement la faim, par exemple un en-cas de noix. Il existe plusieurs mélanges particulièrement populaires, comme le mélange tibétain (également appelé mélange haute énergie).

 

Des aliments hypocaloriques pour les fringales

 

Si vous souhaitez mincir, il faut éviter de manger quand on n’a pas faim. Même une pomme peut vous faire grossir si vous la mangez même si vous n'avez pas faim. Mais quand on a faim, trop se restreindre n’est pas bon ! Voici quoi manger en cas de petite faim :

  • 1 yaourt + 1 fruit + 2 biscuits type petit beurre
  • 1 tranche de pain complet + du fromage frais + des baies roses
  • 1 compote de fruits sans sucre ajouté + 1 madeleine
  • 1 skyr nature + des fruits rouges + quelques amandes
  • 2 petits suisses + des morceaux de pomme + un peu de flocons d'avoine + de la cannelle
  • 1 pomme au four + 2 spéculoos émiettés
  • Des légumes en bâtonnets + 1 sauce yaourt nature fouetté avec de la ciboulette ou du curry 

 

Aliments très caloriques... mangez consciencieusement !

 

Combler sainement une petite faim

Certains aliments sont petits, mais grands... en calories !  Comprendre la densité calorique est important pour faire de bons choix, et c’est pour cela que vous pouvez vous renseigner auprès d’un coach en nutrition.

Ces aliments sont petits en volume mais grands en calories, la plupart sous forme de sucre. Cette liste n'est pas exhaustive, ce sont des aliments qu’il faut éviter si tu as des petites faim !

  • 2 bonbons = 40 kcal (= 2 sucres)
  • 4 carrés (20 g) de chocolat au lait = 110 kcal (= 2 1/2 sucres)
  • 1 barre de muesli (20 g) = 110 kcal (= 5 sucres)
  • 2 petits pains = 84 kcal (= 3 sucres)
  • 1 biscuit apéritif = 75 kcal (= 2 1/2 sucres)
  • 1 cornet avec 2 boules de glace = 160 kcal (= 4 sucres)
  • 1 morceau de gâteau moka (100 g) = 522 kcal (= 13 sucres)
  • 1 verre de boisson gazeuse (20 cl) = 80 kcal (= 4 sucres)

 

Comment compenser le sucre "rapide" ?

 

Ce sucre dit "rapide" a un index glycémique élevé. Il fait monter très vite le taux de sucre dans le sang pour redescendre tout aussi vite : cela provoque des hypoglycémies, qui réveillent à leur tour l'envie de ces aliments sucrés. Un cercle vicieux que les diabétiques connaissent bien et que tout le monde devrait éviter.

Mieux vaut manger (seulement quand on a faim, c'est le conseil qui est toujours le même ! Sinon, il s'agit d'une version "craving" du grignotage, où les aliments sont stockés et non consommés) de manger autre chose que ces produits très sucrés : si possible, quelque chose qui réduit l'index glycémique, comme une tranche de pain complet, un yaourt nature, une mandarine ou une clémentine, des noix (noix, noisettes, amandes, etc., non salées !).

La faim peut parfois être incontrôlable et trop chercher à se restreindre peut entraîner des frustrations. Que l’on cherche à perdre du poids ou à conserver son poids, il y a une peur de la petite faim. Cependant, en la gérant bien, on peut se faire plaisir, se sentir mieux tout en restant à bon poids et en bonne santé ! Tu sais maintenant quoi manger si une faim inattendue survient dans la journée !

Recevoir la newsletter

Inscription à la newsletter de Recettes-Cuisine

Soumettre une recette

encart-soumettre-recette

Pin It on Pinterest