182888962095981

Conseils pour réussir un yaourt maison

15/01/2022 | Trucs et Astuces

AccueilBlogTrucs et AstucesConseils pour réussir un yaourt maison

Comme beaucoup de français, vous aimez probablement consommer du yaourt en dessert. Ce savoureux produit laitier est reconnu pour ses bienfaits :

  • une excellente source en probiotiques.
  • constitue également une source exceptionnelle de minéraux tel que le calcium.
  • un apport en vitamines du groupe B.

Malheureusement, les produits de grandes surfaces contiennent peu de probiotiques (pour améliorer la conservation), mais ont aussi des ajouts plus néfastes (conservateurs, gélifiants chimiques, colorants industriels…).

Et si vous pouviez faire votre propre yaourt pour profiter pleinement de ses bienfaits ? 

Pour découvrir exactement comment faire du yaourt, vous devez juste comprendre le procédé fondamental de leur fabrication. C'est possible si vous suivez les conseils d'un spécialiste. 

Voici donc tout ce qu'il faut savoir pour faire du yaourt maison !

 

Le procédé fondamental 

 

Un yaourt, c’est juste du lait qu’on a laissé fermenter. Pour le fabriquer, il faut donc 

  • prendre du lait, de préférence entier : cela joue sur la consistance. 
  • y ajouter des ferments : leur qualité jouera sur la consistance et sur l’acidité de yaourt.
  • tout faire pour motiver leur développement.

Pour y parvenir, vous devez préparer le lait afin d'éliminer les autres micro-organismes qui s'attaqueraient aux ferments. Il faudra aussi maintenir un niveau de température idéal pour favoriser le développement de vos ferments : pour des yaourts, cette température se situe entre 43 et 45°C

Étant donné qu’on fermente du lait (sans ajout de conservateur) la conservation de ce dessert maison est de 7 jours (à compter de leur fabrication). On vous conseille cet article plus précis sur ce sujet.

Recette yaourt maison

 

Optez pour un bon lait 

 

Si vous désirez faire votre propre yaourt maison, c'est que vous êtes à la recherche de bons produits. 

Si vous avez la chance d’habiter près d’une ferme laitière pour vous fournir en lait cru, alors n'hésitez pas : vos yaourts n’en seront que plus délicieux

Ne négligez pas de faire bouillir votre lait cru : vous risqueriez, sinon, d’empêcher les ferments de se développer ! En effet, il ne faut pas qu'ils soient en compétition avec d'autres germes. Pire, certaines bactéries pourraient proliférer et faire tourner votre yaourt très rapidement, voire causer certaines maladies. Cette étape est obligatoire, pour du lait cru, si vous désirez ne pas intoxiquer ni vous, ni vos proches.

Si vous n'avez pas la chance de vous procurer du lait cru, un excellent lait entier peut déjà donner d'excellents yaourts fait maison !

Les laits demi-écrémés vont donner des yaourts plus fluides : un régal pour les enfants (mais aussi pour les plus grands !). Vous aurez besoin de récipients plus adaptés (étanchéité du bouchon, forme du pot) : vous allez préparer du Yop maison !

Mais si vous n'avez que du lait demi-écrémé en stock, et que vous désirez préparer des yaourts plus fermes, pensez à avoir du lait entier en poudre dans vos placards : en l’ajoutant à votre lait demi-écrémé, vous obtiendrez l’équivalent d’un lait entier.

 

Choisissez les ferments 

 

C’est eux qui font tout le travail : une bonne raison de bien les choisir !

Ils vont absorber le lactose et transformer votre lait en yaourt. Ils se développent énormément à température constante entre 43 et 45°C.

Ne les négligez pas : c’est eux les fameux probiotiques !
Pour en trouver : direction les grandes surfaces, internet… mais aussi les magasins bio et les pharmacies !

 

L’appareil qui change tout : la yaourtière

 

Oui, vous pouvez faire du yaourt sans yaourtière… mais cela implique d’utiliser votre four pendant 8, voire 10 heures. À cela, il faut rajouter le contrôle régulier de la température, avec un thermomètre de cuisine.

Ces inconvénients ne sont pas idéals pour tout le monde. Et certains de ces thermomètres de cuisine coûtent le prix du petite yaourtière. Si vous n’êtes pas équipés, le choix sera vite fait !

Un des conseils est donc d'avoir une excellente yaourtière pour produire de formidables yaourts. Vous gagnerez du temps et vous serez certain(e) que votre yaourt maison prendra bien. Il suffit de maintenir votre yaourt à un niveau de température confortable pendant plusieurs heures (43-45 ° C). Pour certains, il s'agit d'un indispensable pour équiper sa cuisine en petit électroménager.

Dans votre choix d'appareil, vous devez :

  • choisir ceux qui sont résistants (vous l'utiliserez souvent, c’est tellement facile), 
  • avec un arrêt automatique : difficile parfois de se rappeler, 8h après, qu’on a lancé une fournée, et laisser vos yaourts trop longtemps à température ambiante risque de les rendre acides.
  • choisir une yaourtière reconnue : nombre d’appareils ont un retour négatif dans les commentaires. Certaines ne chauffent pas uniformément les yaourts, d’autres n’ont pas de pièces détachées (remplacer le couvercle par exemple), ou encore des problèmes avec un minuteur défectueux. N’hésitez pas à lire les commentaires des acheteurs ou à vous renseigner afin de ne pas être déçu(e) dès la première fournée.

 

Avec ces conseils, vous êtes sûr(e) de réussir votre yaourt maison à chaque fois !

La préparation de ces petits desserts, lorsqu’on est bien équipé, est vraiment très facile. En choisissant bien vos produits, vous pourrez manger plus sainement, tout en faisant des économies. En voilà 2 bonnes raisons de s’y mettre !

Recevoir la newsletter

Inscription à la newsletter de Recettes-Cuisine

Soumettre une recette

encart-soumettre-recette

Pin It on Pinterest