5 raisons qui font que la première crêpe est toujours ratée

3 Apr 2019 | Trucs et Astuces

AccueilBlogTrucs et Astuces5 raisons qui font que la première crêpe est toujours ratée

Passer à côté pour sa première crêpe est plutôt chose courante. Entre réglages approximatifs et mauvais matériel, c’est souvent une fausse note qui sanctionne tout un travail : crêpe ratée. Pour corriger le tir, il est avant tout essentiel de connaître les raisons de cet échec. C’est ce que nous allons vous révéler à travers cet article.

 

1. La température de la crêpière

 

La température de votre crêpière constitue la toute première raison imputable à votre crêpe ratée. En effet, pour être en mesure de faire frire la pâte à crêpe, la surface de cuisson doit se trouver à une température de 200 °C. La pâte étant de nature froide, elle risque de faire baisser la température de la poêle si cette dernière est juste chaude.

Une astuce simple pour savoir si la poêle est à la température indiquée consiste à verser une goutte de pâte à crêpe à l’intérieur. Si celle-ci frit, cela signifie que vous avez la bonne température. Par contre, si elle brûle, il faut en conclure que le feu est trop fort. Dans ce cas, nous vous conseillons de diminuer le feu, d’attendre un peu et de renouveler le test.

A cet effet, les appareils à crêpes sont plus pratiques. En effet, la plupart sont munis d’un thermostat ou tout du moins d’une lampe rouge indiquant quand l’appareil est à bonne température pour commencer la cuisson des crêpes.

 

2. La matière grasse

 

Pour préparer votre crêpe, il est indispensable que votre poêle soit enduite d’une fine pellicule d’huile de friture. La crêpe ratée peut donc être aussi liée à la matière grasse, si vous en mettez trop.

Une astuce efficace pour éviter cela, c’est de vous servir de la gaze de pharmacie. Cette dernière vous permettra d’étaler la bonne dose d’huile d’arachide, de pépins de raisin ou autre. Cependant, du fait de leur capacité à brûler même à basse température, devenant ainsi toxiques et désagréables au goût, il est recommandé d’éviter le beurre, le colza, le sésame, etc.

 

 

3. La recette de la pâte à crêpe

 

Vous devez faire attention à l’utilisation du lait dans vos recettes de crêpe. En effet, cette matière a une relative facilité à faire attacher les crêpes. Autant mieux donc s’en passer.

En revanche, que vos crêpes soient sucrées ou salées, il vous serait bénéfique d’utiliser du cidre, de la bière ou encore de l’eau pour diluer la pâte à crêpe. Le résultat est fabuleux, car en plus de coller moins, vos crêpes seront plus digestes et plus fines.

 

4. La gestion du temps d’attente

 

Être trop impatient, ne pas respecter le temps requis constitue une des raisons qui font que la première crêpe est ratée. En effet, comme pour toutes recettes, le temps reste un facteur très important pour réussir vos crêpes.

Vous devrez respecter un temps d’attente d’environ une heure pour que votre crêpe soit parfaite. Cette attente vise à permettre au liquide de bien pénétrer dans la farine afin de favoriser une cuisson homogène. Pour gagner du temps, nous vous conseillons de préparer votre pâte à crêpe bien à l’avance.

 

5. La qualité de votre poêle

 

C’est un secret de polichinelle que pour réussir une recette, il faut disposer des ingrédients requis, mais aussi du matériel adéquat. Ainsi, la première crêpe ratée peut aussi être due à la qualité de votre poêle.

Pour réussir votre préparation, il est recommandé d’utiliser la galetière. À la fois grande et plate, elle est sans aucun doute l’accessoire parfait pour faire sauter de jolies crêpes.

Recevoir la newsletter

Inscription à la newsletter de Recettes-Cuisine

Soumettre une recette

encart-soumettre-recette

icone-share Faites chauffer cet article en le partageant icone-share

Pin It on Pinterest