Qu’est-ce que le flexitarisme ?

23/05/2019 | Tendances Cuisine

AccueilBlogTendances CuisineQu’est-ce que le flexitarisme ?

En matière d'alimentation, de nombreux régimes cohabitent désormais : végétarien, végétalien, vegan, sans gluten. A leurs côtés, le flexitarisme fait de plus en plus d'adeptes. Mais qu'est-ce que le flexitarisme ?

Focus sur ce régime alimentaire qui constitue également un vrai art de vivre.

 

Le flexitarisme, mouvement né d'un constat alarmant

 

La notion de flexitarisme est née dans les années 1990, portée par un américain, Mark Bittman, dont le discours s'est avéré révélateur auprès d'un large public, lequel a pris conscience de l'impact du mode de consommation alimentaire sur la planète.

Ce mouvement fait suite à un constat, la surconsommation de viande au niveau mondial responsable de gaz à effet de serre dans des proportions effarantes.

 

Le flexitarisme, manger moins mais mieux

 

Concrètement, le flexitarisme consiste à manger moins, mais en conservant une très grande diversité alimentaire, en privilégiant les circuits courts et les produits de saison, tout en maitrisant les quantités pour limiter la surconsommation et le gaspillage alimentaire.

Le régime alimentaire flexitariste est moins restrictif que d'autres, comme le végétarisme par exemple, puisqu'il autorise la consommation de tous les types d'aliments, y compris la viande et le poisson. D'où la notion de flexibilité.

Toutefois, le flexitarien limite sa consommation de protéines animales, en leur cherchant des alternatives dans les protéines végétales, comme les légumineuses.

Les fruits et les légumes tiennent une part importante dans le régime alimentaire flexitarien.

Le flexitarisme est donc un mode de consommation raisonnée. Il privilégie également les produits BIO et les modes de culture et de production écoresponsables. La saisonnalité des denrées est également au cœur des préoccupations, tout comme l'empreinte écologique.

Aussi, les aliments bruts et cuisinés maison sont favorisés, et à contrario les produits industriels et transformés, prêts à consommer, sont délaissés.

 

 

Le flexitarisme, une philosophie de vie

 

Le flexitarisme représente bien plus qu'un simple régime alimentaire. C'est un véritable art de vivre, puisque ce n'est pas uniquement le contenu de l'assiette qui entre en ligne de compte, mais bien toute la chaine dans son intégralité. De la production, en amont, à la consommation, et en aval à leurs impacts écologiques.

Tri des déchets, modes de production, sources d'approvisionnement, empreinte écologique... sont autant de facteurs pris en considération dans le mode de vie flexitarien.

 

Le flexitarisme, pour tous

 

Le flexitarisme, puisqu'il permet de manger de tout, limite le risque de carence. Il nécessite toutefois de veiller à consommer suffisamment de protéines végétales pour remplacer les protéines animales.

Il n'y a pas de restriction quant aux personnes pouvant suivre sans crainte un régime flexitarien. Une attention particulière reste toutefois à observer pour des personnes ayant des besoins spécifiques, comme par exemple les enfants ou encore les femmes enceintes ou allaitantes.

Le flexitarisme est un mouvement qui connait un succès exponentiel depuis sa mise en lumière en 1990. Une vraie prise de conscience a eu lieu quant aux impacts des modes de production et de consommation alimentaires. La rémunération des producteurs est l'un des derniers dossiers ouverts quant à la volonté de mieux consommer.

Recevoir la newsletter

Inscription à la newsletter de Recettes-Cuisine

Soumettre une recette

encart-soumettre-recette

icone-share Faites chauffer cet article en le partageant icone-share

Pin It on Pinterest